Retour sur la planète E.

Branding, les marques au pouvoir

https://lesenchanteurs.fr/app/uploads/2024/01/branding-pour-site-1-scaled.jpg
le 16 janvier 2024
##marque #brand #identité #charte graphique #territoire de marque #Article

Les enjeux auxquels nous avons été confrontés en 2023 sont nombreux.
La décision de créer une marque ne se prend jamais à la légère, il s’agit, en effet, de positionner, de singulariser un produit, un service, une organisation, un événement en prenant en compte les fondamentaux, la nature du produit ou service, ses atouts, ses valeurs, en intégrant aussi le facteur temps, la marque doit tenir dans la durée.
Une marque se protège aussi et il est de plus en plus difficile de trouver la marque qui sera irréprochable, qui répondra tant aux critères de licéité, distinctivité et d’originalité imposées par l’inpi qui a fortement durci ses règles d’acceptabilité.
Pour ce qui concerne l’identité de marque, il ne  fait pas de doute que la marque se distinguera par son logo mais aussi par le territoire de la marque
En 2023, nous avons aussi privilégié (plus que jamais) la co-construction avec nos clients, tant pour la marque que pour son territoire, notamment par la définition du pitch, l’identification des atouts, de sa singularité, des valeurs qu’elle véhicule. 

Nous avons aussi orienté nos clients dans l’évaluation des marques proposées en recommandant une analyse multi-critères de chacune. Cette méthode met de côté (autant que faire se peut) la dimension affective, le j’aime / j’aime pas, au profit d’une évaluation qui vise à déterminer quelle est la marque qui servira le mieux le produit, le service, l’entreprise, ou encore le territoire. Il serait difficile de relater l’ensemble des marques et identités créées par l’agence en 2023. On a très envie de mettre l’accent sur deux, l’une Salad&co, l’autre le Centre Hélène Borel et La Ferme des ailleurs.

Salad&co a en effet souhaité engager en 2023 la refonte de l ’identité de la marque-enseigne et la définition d’un nouveau positionnement qui sont venus nourrir le livre de marque.
En se dotant d’une nouvelle identité, l’enseigne souhaite reconquérir sa position de marque référente auprès de ses clients et séduire de nouveaux clients.  

Créé au début des années 60, le Centre Hélène Borel est un établissement proposant une palette de prestations et services adaptés à la prise en charge d’adultes en situation de handicap physique, alliant soins, accompagnement socio-éducatif, hébergement et maintien à domicile. Notre collaboration porte sur la création de l’identité visuelle de la Ferme des Ailleurs, un lieu singulier à n’en pas douter. Il s’agit d’un lieu de répit permettant aux aidants et à leurs aidés de partir ensemble pour des temps de détente, week-end, vacances. La Ferme des Ail’leurs se situe dans le village d’Arleux et propose des solutions d’hébergement et de nombreuses activités variées et originales. Notre intervention a débuté avec un atelier d’une demi-journée animé par un consultant branding auquel ont été conviés les membres de l’équipe projet et une sélection de partenaires. L’atelier a permis de comprendre la vision partagée du projet Ferme des Ailleurs, d’identifier les composantes de l’écosystème, d’en cerner les valeurs associées et les nombreux atouts, de quoi nourrir la phase suivante de création de l’identité de la marque.    
Parmi les sujets tout palpitants sur lesquels nous sommes mobilisés en ce moment et serons mobilisés en ce début d’année 2024, figurent l’Université de Lille et son ambitieux projet de bibliothèque universitaire Sciences Humaines et sociales.

Pour ce qui concerne la bibliothèque universitaire, il s’agit d’en créer la marque, rien de plus simple nous direz-vous si ce n’est que la nouvelle BU SHS de l’Université de Lille fera office de laboratoire, une sorte de version Bêta de ce que seront les BU de demain. Elle se présente en effet comme un modèle d’innovation et d’adaptation, ouvrant la la voie aux bibliothèques universitaires du futur tout en poursuivant naturellement sa mission séculaire de conservation, de partage et d’élargissement du savoir. 
L’identité de la future BU, quant à elle, devra naturellement être le reflet authentique du projet et du geste architectural.
Pour assurer la durabilité de la marque, nous avons proposé une approche méthodologique en 4 mouvements : imprégnation et recherche (workshop de lancement, entretiens individuels, groupes de discussion pour le partage des premiers axes créatifs), création de marque (idéation et cocréation), plateforme de marque et enfin, identité visuelle.  
Pour ce qui concerne le territoire du Pays de Saint-Omer, connu par le Grand public pour son Marais, la richesse de son patrimoine bâti dispose aussi de plusieurs fleurons dans le domaine industriel dans des filières comme le Verre, le Papier-Carton, la filière brassicole également.
Il a collectivement  décidé de se positionner de manière ambitieuse sur le sujet de l’efficience écologique, quel meilleur terrain d’expérimentation.
Le territoire dispose de nombreux atouts également pour accueillir les entreprises, les entrepreneurs, les talents mais aussi les familles. Pour développer son attractivité et séduire ces nouveaux publics, le Pays de Saint-Omer a décidé de se doter d’une marque territoriale qui puisse représenter le territoire et de mettre au point une véritable stratégie d’attractivité au service du territoire. Celle-ci devra également embarquer la population et l’ensemble des acteurs-clés du territoire.  

Partager sur